Erschienen: 20.01.2011 Abbildung von Documents diplomatiques francais | 2011 | 1923 - Tome I (1er janvier - 3... | 9

Documents diplomatiques francais

1923 - Tome I (1er janvier - 30 juin)

lieferbar (3-5 Tage)

2011. Buch. XLVIII, 756 S. Hardcover

Peter Lang Brüssel. ISBN 9789052016078

Format (B x L): 15,8 x 23,5 cm

Gewicht: 1410 g

Produktbeschreibung

Le premier semestre de 1923 est marque par l'operation de la Ruhr. Apres l'echec de la conference de Paris, qui confirme le desaccord franco-britannique, Poincare decide avec la Belgique l'envoi dans la Ruhr d'une mission d'ingenieurs accompagnee de troupes. Il s'agit de demontrer la mauvaise volonte allemande dans la question des reparations par l'exploitation d'un gage productif. Face a la resistance passive, bientot institutionnalisee par le gouvernement allemand, l'operation prend une ampleur inattendue avec l'occupation de l'ensemble de la Ruhr, la prise en main des territoires occupes et l'etablissement d'un cordon douanier avec l'Allemagne. Dans ce contexte, le ministere des Affaires etrangeres elabore, en fevrier, un plan liant les reparations, les dettes interalliees et l'evacuation par etapes de la Ruhr et des territoires occupes, avec comme objectif de renforcer durablement la position economique de la France et sa securite. A partir de mars, on evoque aussi l'hypothese d'une autonomie et d'une neutralisation de la Sarre et de la Rhenanie sous controle de la SDN. Poincare s'attache a rassurer la Grande-Bretagne sur les intentions de la France et adopte la plus grande reserve a l'egard de toute idee de separatisme. Il repousse toutes les tentatives allemandes pour engager des conversations en posant le prealable de l'abandon de la resistance passive. A la conference de Lausanne, Poincare privilegie la solidarite avec la Grande-Bretagne et l'Italie, en particulier dans les questions economiques et financieres, meme au prix d'un refroidissement des relations avec la Turquie. Le principal souci de la diplomatie francaise en Europe orientale est d'eviter un conflit regional, en particulier a propos de Memel. La France apporte son soutien a la Pologne dans la question de la Galicie orientale et de Vilna, tandis que la Pologne soutient l'action de la France dans la Ruhr. Le voyage du marechal Foch temoigne du rechauffement des relations entre les deux pays. Malgre des avances sovietiques et le souci d'eviter un soutien a l'Allemagne, Poincare maintient la position de droit sur les dettes tsaristes et les biens nationalises, tout en laissant se developper les relations commerciales privees avec l'URSS.

Autoren

  • Dieses Set enthält folgende Produkte:
      Auch in folgendem Set erhältlich:
      • nach oben

        Ihre Daten werden geladen ...